Le coin des pipelettes de Picardie et d'ailleurs

Amitiés rencontres en Picardie et autres regions
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: euthanasie   Jeu 13 Mar 2008 - 14:41

Euthanasie: défigurée par une maladie incurable, une femme saisit la justice








Une mère de famille de 52 ans, Chantal Sébire, défigurée par une maladie incurable, a demandé mercredi à la justice le droit d'être euthanasiée par un de ses médecins, "une requête exceptionnelle et légitime" selon son avocat, Me Gilles Antonowicz.
François Fillon a estimé jeudi qu'il était difficile de répondre à la demande d'euthanasie de Chantal Sébire, car on est là "aux limites de ce que la société peut dire, de ce que la loi peut faire".
"Cette demande provoque chez beaucoup de Français, en tout cas chez moi, beaucoup d'émotion comme en avait provoqué la demande de Marie Humbert il y a quelques années" pour son fils, a déclaré le Premier ministre sur RTL. "Il y a un texte qui a été voté par les parlementaires il y a deux ans, la loi Leonetti.
La demande au fond est faite au juge d'interpréter ce texte, on va voir ce que le juge va dire", a-t-il ajouté. Cette loi sur la fin de vie du 22 avril 2005 tend à instaurer un droit au "laisser mourir", sans permettre aux médecins de pratiquer une euthanasie active. "Si la justice répond négativement" à la demande de Chantal Sébire, "il reste la solution qui lui a été proposée qui est une solution qui de mon point de vue est acceptable", c'est-à-dire le placement dans le coma.
Le président du tribunal de grande instance (TGI) de Dijon "a mis son jugement en délibéré à lundi prochain", a précisé Me Antonowicz, qualifiant cette démarche de "première". Moins de deux semaines après avoir lancé un SOS dans les media pour "qu'on l'accompagne dignement dans la mort", et après avoir confié son dossier à l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), Mme Sébire a saisi la justice d'une "demande exceptionnelle" d'euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 13 Mar 2008 - 15:21

la pauvre ca doit être dur de se retrouver défiguré comme ca Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 13 Mar 2008 - 15:29

En Suisse, nous avons une association qui s'occupe des gens en fin de vie : EXIT Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

Mais je ne pense pas qu'ils s'occupent des cas comme cette pauvre dame.

http://www.exit-geneve.ch/
Revenir en haut Aller en bas
mimi
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Féminin Capricorne Coq Nombre de messages : 20210
Age : 35
Localisation : avec mes coqs!

MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 13 Mar 2008 - 15:37

stef a mis la chaine vite fait hier,j ai dit de retirer c est insuportable,j avais mal au coeur!!!c est pas normal de laisser les gens dans cette souffrance!!moi ca fait belle lurette que je me serais jeté sous un train ou d une falaise!c est quand meme dingue d etre obligé d aller a l etranger parce qu en france ils ne sont pas assez tolerant!

_________________
http://mimifleurbleu.skyrock.com/

ici mes news!

bonjour!!!Invité passe une bonne journée!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoindespipelettes.heavenforum.com
Skipp
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 44
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 13 Mar 2008 - 15:55

Pauvre femme... Shocked

Au juge de décidé... je comprend que ce n'est pas une chose facile... si l'euthanasie a longtemps été interdite en France c'est avant tout pour éviter les possibles dérives... Je ne suis pas contre l'euthanasie... je suis même plus tôt pour lorsqu'il a été décidé librement et qu'il n'y a effectivement aucun espoir d'amélioration de la santé...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 13 Mar 2008 - 16:09

C'est clair.

Je pense comme Skipp
Revenir en haut Aller en bas
jess
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Bélier Singe Nombre de messages : 7735
Age : 37
Localisation : Manosque et Saint-Quentin

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 1:20

Je pense pareil que Skipp.
La pauvre femme, ce doit être horrible de vivre avec cette maladie, surtout qu'elle sait qu'il n'y à plus aucun espoir.
Pourquoi souffrir davantage alors qu'elle sait trés bien qu'il n'y aura qu'une seule issue.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 10:42

tout le monde ne pense pas comme nous apparement

info sur orange


Le Premier ministre François Fillon a fait cet humble aveu: "la difficulté pour moi dans cette affaire, c'est qu'on est là aux limites de ce que la société peut dire, de ce que la loi peut faire".
La garde des Sceaux Rachida Dati s'est montrée plus péremptoire: "Je considère que la médecine n'est pas là pour administrer des substances létales".
Au Parlement, le député PS de la Nièvre, Gaëtan Gorce, qui a préparé la loi Léonetti avec Nadine Morano (UMP), souhaite aujourd'hui "évaluer les conditions de son application, et voir ce qu'elle résout ou pas".
Pour les cas extrêmes, M. Gorce suggère une "exception d'euthanasie pour les personnes victimes de maladies incurables, qui souffrent". Cette décision pourrait être prise "par une commission de médecins et de juristes".
"Je ne vais pas aussi loin que le droit à mourir, qui est une notion qui me gêne", ajoute M. Gorce.
A titre personnel, l'ex-Premier ministre socialiste Laurent Fabius se montre "plutôt partisan d'aller dans le sens de la législation belge ou néerlandaise" qui légalise l'euthanasie, "en évitant évidemment tous les abus".
Forte de ses convictions religieuses, la ministre du Logement Christine Boutin a pris la position inverse: "Il faut dire à cette femme qui a le visage abîmé qu'elle peut être aimée et que sa dignité dépasse cela".
"On est en train d'instrumentaliser la détresse légitime de cette femme pour pouvoir essayer de légaliser l'euthanasie. Vous croyez vraiment que donner la mort c'est un geste d'amour? C'est un non-respect de la dignité de cette personne", s'est-elle indignée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 14:26

On verra comment elle réagira si ça venait a lui arrivée ! Elle est marrante elle, ce n'est pas une question d'amour ou de dignité mais de souffrance physique et psychologique !
Revenir en haut Aller en bas
windellle
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Gémeaux Rat Nombre de messages : 5422
Age : 44
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 15:53

Dans un cas identique ...

je pense que j'organiserai mon départ ... seule dans mon coin(ou avec mes proches si je les sens "open" pour accepter mon choix ) ... je n'alerterai personne ..je partirai sans faire de bruit à l'aide de somnifère puissant... cette femme est lucide est peu encore agir seule ...

Par contre dans le cas ou la personne n'a plus la capacité de le faire elle même ... et sollicite une aide extérieure ...je pense que bien encadré cela devrait être possible d'autoriser une personne à mourir dignement sans souffrir ... je n'aimerai devenir une charge pour les autres ... devenir qu'un corps vide !!

Cependant , je comprends que cela soit si problématique d'accepter d'organiser la mort d'une personne ..cela pourrait entrainer des dérives ...pas facile à canaliser ...

Vaste débat ...
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Skipp
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 44
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 16:10

Quelque part, je comprend le gouvernement... L'euthanasie doit rester dans des cadres définis... sans quoi l'on irait droit au mur avec de nombreuses dérives possibles... l'on aurait alors tout les dépressifs du coin qui risqueraient de venir pour demander leur piqûre létale... dans la vie, il y'a des hauts et des bas... et ce n'est certainement pas à l'État de "suicider" les gens... Ne pas s'acharner sur une personne qui souffre et la laisser mourrir pour ne pas prolonger de souffrance inutile d'accord... mais autoriser l'euthanasie à des personnes en souffrance psychologique là pas trop d'accord. Je sais c'est facile à dire... mais il est aussi facile, lorsque l'on souffre psychologiquement, d'avoir son moment de faiblesse et de penser à la mort... Car pour moi, le suicide n'est ni un courage, ni une lâcheté, mais c'est bien plus un moment d'inconscience, un moment de folie... un moment d'égarment...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
soji56
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Cancer Coq Nombre de messages : 14673
Age : 35
Localisation : vannes

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 16:37

Médecine - La requête de Chantal Sébire irrecevable ?

février 2008 : Chantal Sébire, atteinte d'une tumeur évolutive et
incurable, implore une "mort sereine" pour mettre un terme à ses
souffrances.



C'est un "non" de la justice qui se profile pour Chantal Sébire, qui a demandé le droit d'être euthanasiée. Le procureur de la République de Dijon a requis "l'irrecevabilité de la requête" lors
de l'audience en référé mercredi devant le président du TGI, a-t-on
appris vendredi auprès du Parquet général. La décision devrait
intervenir lundi... Mais Chantal Sébire refuse toute fin de non-recevoir, qu'elle vienne de la justice ou du gouvernement. "Je n'accepte plus la souffrance qui perdure", a-t-elle affirmé vendredi matin sur RTL. Elle a évoqué le cas intenable dans lequel elle se trouve bloqué, "pas respectueux pour mes enfants, pas respectueux pour moi-même".
Cette quinquagénaire défigurée par une maladie incurable et évolutive,
qui la conduit vers la mort au milieu de terribles souffrances
physiques et morales sans aucun espoir de rémission, affirme pourtant
qu'elle "aime vivre", qu'elle "aime faire la fête". Elle n'a rien d'une suicidaire. Mais, réclame-t-elle, "permettez-moi de m'endormir définitivement". Et elle dénonce "l'hypocrisie" actuelle qui entoure les souffrances en fin de vie.
Pour
l'heure, seule réponse officielle du gouvernement : le conseiller de
Nicolas Sarkozy pour les questions de recherche et de santé a contacté,
à la demande du président, Chantal Sébire, et lui a proposé qu'un "nouvel avis médical" soit donné par un collège de professionnels "pour que l'on s'assure ensemble que toutes les ressources de la médecin sont épuisées". Désormais, si aucun autre choix ne lui est laissé, Chantal Sébire
est prête à aller en Suisse, où le suicide assisté est autorisé. Mais
elle voudrait mourir chez elle, entourée des siens; c'est pour cette
raison qu'elle a saisi la justice pour en obtenir le droit. Cette
requête "est une première pour le monde judiciaire, mais nous ne
demandons que l'application de la loi du 22 avril 2005 sur les droits
des malades, dite Loi Léonetti
", assure son avocat, Me Gilles Antonowicz.
L'action de Chantal Sébire "confine à une impasse"
Or cette loi tend à instaurer un droit au "laisser mourir", sans permettre aux médecins de pratiquer une euthanasie active. Son auteur, le député UMP Jean Léonetti, estime donc que "la
demande formulée n'entre pas dans le cadre de la loi. C'est une demande
de suicide assisté, pas une demande d'accompagnement de fin de vie
". Pour lui, l'action de Chantal Sébire "confine
à une impasse, car en réalité elle rompt le dialogue entre le corps
médical et le malade. S'il y avait un dialogue apaisé avec les
médecins, on devrait trouver une solution apaisée
". A demi-mot,
l'élu des Alpes-Maritimes pointe du doigt le lobbying de l'Association
pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), qui estime que "la loi doit s'adapter aux cas particuliers".
Sur la même ligne, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot estime que "ni le monde médical, ni les pouvoirs publics ne sauraient promouvoir l'euthanasie active", tout en se déclarant "bouleversée" par le cas de Chantal Sébire.
Interrogée vendredi matin sur LCI sur ce "droit de mourir", la
secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme, Rama Yade, s'est dite "troublée, touchée par les difficultés de cette femme", mais a affirmé ne pas pouvoir "porter un jugement simple"
et s'est réfugiée derrière la Convention européenne des droits de
l'homme, qui mentionne explicitement le droit à la vie. Pas le droit à
la mort...
"Elle a besoin d'être aidée"
Mais
d'ores et déjà, Bernard Senet, un médecin généraliste du Vaucluse,
membre de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité, a
accepté d'aider Chantal Sébire à mourir, à condition que la justice le permette. Il s'en explique dans une interview que publie le quotidien
Métro. "J'ai
accepté, bien que nous habitions à 600 km de distance, d'être le
médecin qui, si la justice le permet, se procurera le produit et
l'aidera à le prendre
", déclare le Dr Senet.
"D'après
la définition juridique, elle réclame un suicide assisté, c'est-à-dire
que je lui prescrive et lui procure une dose létale, qu'elle prendra
quand elle le voudra, et sous mon contrôle
", explique le médecin. "Mais,
en réalité, Mme Sébire est aveugle, de plus en plus handicapée et
affaiblie par la maladie. Elle a besoin d'être aidée. On est donc à la
limite entre le suicide assisté, tel qu'il se pratique en Suisse, et
l'euthanasie, comme en Belgique
", poursuit-il. "Pour moi,
c'est pareil. Ce qui compte, c'est que les deux parties - médecin et
patient - sachent que le produit ingéré va entraîner la mort
".
D'après agence

_________________
`⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
☻/ღ˚ •。* ♥♥ ˚ ˚✰˚ ˛★* 。 ღ˛° 。* °♥ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
/▌*\˛˚ ░ٌٌٌJ░O░S░I░E ░░░░░░░░░░ ˚ ✰* ★
/* \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ 。✰˚* ˚ ★ღ ˚ 。✰ •* ˚ ♥♥" ✰
Revenir en haut Aller en bas
Mireille
pipelette qui gére
pipelette qui gére
avatar

Féminin Scorpion Cheval Nombre de messages : 10755
Age : 62

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 17:28

Le Président a refusé sa demande. Je pense comme Windellle, cette personne est encore lucide et peut donc organiser son départ elle-même si c'est vraiment ce qu'elle veut.
Revenir en haut Aller en bas
soji56
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Cancer Coq Nombre de messages : 14673
Age : 35
Localisation : vannes

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 14 Mar 2008 - 17:30

se suicider je ne vois pas autre chose

_________________
`⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
☻/ღ˚ •。* ♥♥ ˚ ˚✰˚ ˛★* 。 ღ˛° 。* °♥ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
/▌*\˛˚ ░ٌٌٌJ░O░S░I░E ░░░░░░░░░░ ˚ ✰* ★
/* \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ 。✰˚* ˚ ★ღ ˚ 。✰ •* ˚ ♥♥" ✰
Revenir en haut Aller en bas
magda
Pipelette d'Or Ad vitam æternam
avatar

Féminin Taureau Rat Nombre de messages : 12150
Age : 57
Localisation : amiens

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 15 Mar 2008 - 23:35

oui d'accord avec Soji et Mireille ,il ne lui reste que le suicide à cette pauvre femme et je compatis à sa grande souffrance!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Lun 17 Mar 2008 - 20:38

Le tribunal de grande instance (TGI) de Dijon a rejeté lundi la demande d'euthanasie active formulée par Chantal Sébire, une patiente de 52 ans atteinte d'une tumeur incurable, suivant ainsi les réquisitions du procureur de la République, a-t-on appris de source judiciairephoto
Le tribunal "rejette la requête de Chantal Sébire" selon l'ordonnance du premier vice-président du TGI de Dijon, René Jaillet, dont l'AFP a obtenu copie.
Chantal Sébire, ex-professeur des écoles et mère de trois enfants, domiciliée à Plombières-les-Dijon (Côte-d'Or) et assistée par l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), a indiqué à l'AFP "ne pas faire appel" de la décision de justice.
"Même si la dégradation physique de Mme Sébire mérite la compassion, le juge en l'état de la législation française ne peut que rejeter sa demande", souligne le magistrat.

Dans ses attendus, le juge affirme que la requête de Mme Sébire "s'oppose au code de déontologie médicale, lequel dispose que le médecin n'a pas le droit de délibérément donner la mort". Elle "s'oppose également au code pénal" qui condamne l'assistance et l'aide au suicide, poursuit l'ordonnance en énumérant des articles de la Convention européenne des droits de l'Homme et du code de la Santé publique.
Lors de l'audience du 12 mars, le procureur de la République avait requis "l'irrecevabilité en l'état actuel de la loi" (sur la fin de vie du 22 avril 2005, ndlr) de cette requête.
Dans sa demande, Mme Sébire faisait état de ses "souffrances intenses et permanentes", du "caractère incurable des maux dont elle est atteinte" et de son "refus de devoir supporter l'irréversible dégradation de son état".
Ces raisons l'ont conduite à demander au TGI de Dijon d'"autoriser l'un de ses médecins à lui prescrire le traitement nécessaire pour lui permettre de terminer sa vie dans le respect de sa dignité".
La garde des Sceaux Rachida Dati avait affirmé la semaine dernière que "la médecine n'était pas là pour administrer des substances létales".
"Aujourd'hui je ne peux plus rien faire (physiquement), je suis alitée et c'est mon médecin, le docteur Emmanuel Debost, qui se rendra avec mon dossier mercredi à Paris" pour rencontrer le professeur Arnold Munnich, conseiller pour les questions médicales de Nicolas Sarkozy, a précisé Mme Sébire.
Le professeur Munnich avait proposé "qu'un nouvel avis soit donné sur son cas par un collège de professionnels de la santé du plus haut niveau pour que l'on s'assure ensemble que toutes les ressources de la médecine sont épuisées".
Mme Sébire avait affirmé samedi savoir "comment me procurer ce dont j'ai besoin", soulignant que si elle ne se "le procure pas en France" elle le fera "ailleurs", en Belgique, aux Pays-Bas ou en Suisse où l'euthanasie active est dépénalisée.
Revenir en haut Aller en bas
soji56
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Cancer Coq Nombre de messages : 14673
Age : 35
Localisation : vannes

MessageSujet: Re: euthanasie   Lun 17 Mar 2008 - 20:49

merci ysa de l'info

_________________
`⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
☻/ღ˚ •。* ♥♥ ˚ ˚✰˚ ˛★* 。 ღ˛° 。* °♥ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
/▌*\˛˚ ░ٌٌٌJ░O░S░I░E ░░░░░░░░░░ ˚ ✰* ★
/* \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ 。✰˚* ˚ ★ღ ˚ 。✰ •* ˚ ♥♥" ✰
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Mar 18 Mar 2008 - 10:53

Elle a tout a fait raison d'aller ailleurs pour obtenir ce dont elle a besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Mireille
pipelette qui gére
pipelette qui gére
avatar

Féminin Scorpion Cheval Nombre de messages : 10755
Age : 62

MessageSujet: Re: euthanasie   Mar 18 Mar 2008 - 12:43

En Suisse, elle devra payer 7000 euros pour obtenir "ce service".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Mar 18 Mar 2008 - 13:23

affraid 7000 Shocked
Revenir en haut Aller en bas
soji56
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Cancer Coq Nombre de messages : 14673
Age : 35
Localisation : vannes

MessageSujet: Re: euthanasie   Mar 18 Mar 2008 - 15:51

ah oui c'est hors de prix !!!

_________________
`⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
☻/ღ˚ •。* ♥♥ ˚ ˚✰˚ ˛★* 。 ღ˛° 。* °♥ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
/▌*\˛˚ ░ٌٌٌJ░O░S░I░E ░░░░░░░░░░ ˚ ✰* ★
/* \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ 。✰˚* ˚ ★ღ ˚ 。✰ •* ˚ ♥♥" ✰
Revenir en haut Aller en bas
Mireille
pipelette qui gére
pipelette qui gére
avatar

Féminin Scorpion Cheval Nombre de messages : 10755
Age : 62

MessageSujet: Re: euthanasie   Mar 18 Mar 2008 - 20:58

C'est le prix, je l'ai entendu sur EUROPE 1 et sur tf1 hier soir.
C'est déjà un commerce en Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
soji56
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Cancer Coq Nombre de messages : 14673
Age : 35
Localisation : vannes

MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 20 Mar 2008 - 10:06

PARIS (Reuters) - Chantal Sébire, une femme de 52 ans
souffrant d'une tumeur incurable et qui venait de se voir refuser lundi
par la justice une aide à mourir, a été retrouvée morte mercredi à son
domicile près de Dijon, a-t-on appris de source proche du gouvernement.
Aucun détail n'était disponible dans l'immédiat sur les causes de son décès.
La nouvelle de la mort de Chantal Sébire a été publiée dans un premier
temps sur le site internet du quotidien régional Le Bien public.Atteinte
d'une esthésioneuroblastome, tumeur rarissime et incurable aux sinus et
à la cavité nasale, qui la défigurait et la faisait atrocement souffrir
depuis huit ans, cette ancienne enseignante, mère de trois enfants,
avait médiatisé depuis plusieurs semaines son sort.Elle disait
vouloir être conduite vers la mort, en accord avec ses enfants et
réclamait qu'on permette à son médecin de famille de lui administrer
une dose mortelle de pentothal.Elle avait donné de nombreuses
interviews à la presse, écrit à l'Elysée et saisi la justice. Un juge
de Dijon avait repoussé lundi sa requête, estimant qu'elle se heurtait
au code de déontologie médicale, qui interdit à un médecin de donner
délibérément la mort, et au code pénal, qui fait de la provocation au
suicide une infraction."La demande de Mme Sébire, humainement
concevable, ne peut juridiquement en l'état du droit prospérer (...)
Même si la dégradation physique de Mme Sébire mérite la compassion, le
juge, en l'état de la législation française, ne peut que rejeter la
demande", concluait le jugement.La semaine dernière, l'Elysée
avait exclu toute réforme législative mais proposé une nouvelle
consultation médicale chez des spécialistes parisiens à Chantal Sébire,
ce qu'elle avait refusé.LOI LEONETTI EN RÉEXAMENAux
journalistes, Chantal Sébire disait vouloir affronter la mort en toute
conscience et en toute lucidité. "Je veux partir en faisant la fête
entourée de mes enfants, amis et médecins, avant de m'endormir
définitivement à l'aube", avait-elle déclaré.Elle soulignait en
effet que la loi actuelle ne lui permettrait que d'être plongée dans un
coma par sédation, ce qui lui permettait au mieux de mourir, sans
alimentation et sans hydratation, après dix à quinze jours d'agonie.Alors
que le gouvernement excluait la semaine dernière toute réforme sur la
question de l'euthanasie, Matignon a décidé mercredi une réflexion.Plusieurs personnalités, notamment le député PS
Gaëtan Gorce et le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner,
mais aussi la nouvelle secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano,
se sont dites mercredi plutôt favorables à une réforme.Il s'agirait, comme en Belgique et aux Pays-Bas,
de permettre aux médecins de provoquer directement la mort d'un
patient, dans certains cas extrêmes, après autorisation de plusieurs
commissions et dans le cas d'une demande du patient et de la famille.Le député UMP et médecin Jean Leonetti a été chargé par le Premier ministre, François Fillon, d'une mission d'évaluation de la loi de 2005 qui porte son nom, et dont il fut rapporteur.Elle
a été mise au point après l'affaire Vincent Humbert, un jeune
tétraplégique dont la mort avait été provoquée médicalement à sa
demande et à celle de sa famille.Cette loi permet "l'euthanasie
passive", c'est-à-dire, pour les malades atteints de pathologies
incurables en phase terminale, l'arrêt des traitements et
l'administration de sédatifs, même s'ils risquent d'entrainer la mort.
Elle proscrit toujours cependant "l'euthanasie active", le fait de
provoquer directement la mort, et à fortiori le suicide assisté.François
Fillon charge le député "d'évaluer la mise en oeuvre concrète de la loi
et de faire des propositions, pour remédier à la méconnaissance ou la
mauvaise application des textes et éventuellement à l'insuffisance de
la législation".Thierry Lévêque

_________________
`⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
☻/ღ˚ •。* ♥♥ ˚ ˚✰˚ ˛★* 。 ღ˛° 。* °♥ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
/▌*\˛˚ ░ٌٌٌJ░O░S░I░E ░░░░░░░░░░ ˚ ✰* ★
/* \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ 。✰˚* ˚ ★ღ ˚ 。✰ •* ˚ ♥♥" ✰
Revenir en haut Aller en bas
jess
grand surveillator
grand surveillator
avatar

Féminin Bélier Singe Nombre de messages : 7735
Age : 37
Localisation : Manosque et Saint-Quentin

MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 20 Mar 2008 - 10:11

Hé oui, ça y est, elle est partie.
Qu'elle repose en paix à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 20 Mar 2008 - 10:13

oui hier soir a 19h30
mais il ya une enquete de police en cours !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: euthanasie   

Revenir en haut Aller en bas
 
euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie
» Euthanasie : Jean Mercier jugé pour avoir aidé sa femme de 83 ans à mourir
» L'euthanasie (pour ou contre, et exposé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le coin des pipelettes de Picardie et d'ailleurs :: ESPACE DISCUSSIONS :: LES RESTES DU MONDE-
Sauter vers: