Le coin des pipelettes de Picardie et d'ailleurs

Amitiés rencontres en Picardie et autres regions
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Administrateurs
Administrateurs


Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 43
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mer 11 Fév 2009 - 15:37

Bonjour, Razz

Aujourd'hui, l'on glorifie le Bio en diabolisant l'agriculture moderne et ses pesticides, ses fongicides, ses engrais... Mais faut il pour autant tout passer au Bio ? Le Bio est il si bénéfique que celà ? Ne faudrait il pas plutôt se diriger vers une agriculture raisonnée (utilisant les doses les plus faibles de ces produits sans pour autant les abandonner) ?

Voilà un petit article démontrant que l'agriculture bio n'est pas sans danger sanitaire...

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/la-nourriture-bio-nest-pas-un-gage-dequilibre_18236/
Citation :
La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre
Source : Destination Santé

Les produits bio contiennent peu ou pas de résidus de pesticides mais à eux seuls, ils ne garantissent pas une alimentation équilibrée. De plus, ils sont plus sujets à la contamination. Des professionnels de la nutrition prennent la plume pour faire le point.

L’Association française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) met les pieds… dans le plat ! « Manger bio ne signifie pas nécessairement manger équilibré », soulignent ces professionnels, soucieux de constater les motivations des Français « de plus en plus nombreux à choisir les produits bio pour leurs vertus nutritionnelles ». En effet, ce n’est pas toujours pour les bonnes raisons et une mise au point s’impose.

« Les bénéfices santé des produits issus de l’agriculture biologique ne sont pas scientifiquement démontrés » explique Florence Rossi, diététicienne et membre de l’AFDN. « On peut se nourrir de façon équilibrée, que l’on mange bio ou non ».

En résumé, une pomme issue de l’agriculture biologique ou conventionnelle reste… une pomme, avec des vertus nutritionnelles identiques. La différence bien sûr – et elle n’est pas des moindres – est que la pomme bio renfermera moins de pesticides que l’autre.

Moins de traitements, donc davantage de microbes

En revanche, elle abritera « un plus grand nombre de contaminations par microbes ou champignons car les produits issus de l’agriculture biologique ne subissent pas de traitements antifongiques. Ils se conservent donc moins longtemps ». Dans tous les cas, bio ou non, ne laissez pas vos fruits et légumes frais dans le bac du réfrigérateur. Leurs vitamines disparaissent avec le temps.

Si vous avez le souci d’une alimentation saine, « attachez-vous surtout à varier les aliments, à préférer les fruits et légumes aux produits gras et sucrés et à diminuer le sel », conclut la diététicienne.

Petit rappel historique à propos de l'agriculture traditionnelle de nos ancêtres... Nos contemporains l'ont peut être oubliés, mais de grave épidémies de champignons parasites ont causés des dégats chez nos ancêtres... avec au final des atteintes neurologiques, séquelles au niveau du cerveau, etc... On l'appelait alors la "maladie de feu", "mal des ardents", "feu de St Antoine"... due à l'ergot du seigle, un champignon parasite du seigle mais aussi des autres céréales... Un complexe d’alcaloïdes présent dans cet espèce de champignon produisait une horreur absolue: le malade commençait à avoir une migraine, des hallucinations survenaient, puis des douleurs atroces dans les membres, suivies de gangrène sèche et de pertes de membres, les doigts, et même les bras et les jambes se desséchaient et tombaient ! L'on pensait alors que le mal provenait de sortilèges lancés par des sorcières... D’autant plus que l’ergot de seigle poussait sur la céréale lors des printemps très humides, ce qui donnait une mauvaise récolte. La maladie se déclenchait sous forme d’épidémie en pleine disette… Certains historiens ont émis l'hypothèse que les séries de chasse aux sorcières que connut notre moyen âge peut être en partie imputées à ce toxique d'origine naturelle...

A propos de l'Ergot du seigle:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ergot_de_seigle

Et puis... de toute manière... l'agriculture traditionnelle en France ne permet pas de nourrir une population de plus de 40 millions de personnes...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
soji56
grand surveillator
grand surveillator


Féminin Cancer Coq Nombre de messages : 14673
Age : 35
Localisation : vannes

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Jeu 12 Fév 2009 - 18:25

Merci pour les infos

_________________
`⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
☻/ღ˚ •。* ♥♥ ˚ ˚✰˚ ˛★* 。 ღ˛° 。* °♥ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
/▌*\˛˚ ░ٌٌٌJ░O░S░I░E ░░░░░░░░░░ ˚ ✰* ★
/* \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ 。✰˚* ˚ ★ღ ˚ 。✰ •* ˚ ♥♥" ✰
Revenir en haut Aller en bas
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 17:22

Je suis ok sur l'agriculture biologique, mais le truc de l'ergot c'e'st juste pour faire peur... Je suis moi même agriculteur et je peux dire que l'on ne traite pas ça, c'est une résistance variétale maintenant je pense...
Revenir en haut Aller en bas
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 17:25

Pour revenir au bio, non ce n'est pas pour le consommateur un gage d'équilibre. Moi même j'essaye de consommer bio juste pour faire passer un message: je veux une agriculture saine, qui réflechit en prennant en compte la globalité de l'envirronnement.
Aujourd'hui seul le bio permet de faire passer un message pour le consommateur.
Revenir en haut Aller en bas
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 17:28

Cependant le bio a ses limites, je suis moi même agriculteur comme je le disais, mais je ne ferai pas d'agriculture biologique. Mon objectif est d'utiliser tous les moyens pour épandre le moins possible de phytos: préventions, lutte biologique... Mais pour ne pas perdre la récolte, en dernier recours j'utiliserai les phytos. Ces derniers nous ont permis d'atteindre l'autosuffisance alimentaire, ils ont parfois été mal utilisé, il faut donc les utiliser avec parcimonie mais ils restent utiles.
Revenir en haut Aller en bas
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 17:31

Enfin un dernier message pour dire que l'agriculture raisonnée telle qu'elle a été conçue aujourd'hui est un attrape consommateur: elle n'apporte aucune garantie, sur 99 points contrôlé, plus de 60 sont réglementaires et en aucun cas les doses sont limitées. son seul intérêt est de pousser à la réflexion. Je préfère donc dire que je fais de la protection intégrée: utilisation de tous les méthodes alternatives avant d'en arriver aux phytos si cela s'avère indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 17:32

Voila j'espère avoir été compréhensible, n'hesitez pas à me poser des questions agricoles, c'est mon dada...
Revenir en haut Aller en bas
Skipp
Administrateurs
Administrateurs


Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 43
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 17:42

zavyai a écrit:
Enfin un dernier message pour dire que l'agriculture raisonnée telle qu'elle a été conçue aujourd'hui est un attrape consommateur: elle n'apporte aucune garantie, sur 99 points contrôlé, plus de 60 sont réglementaires et en aucun cas les doses sont limitées.
Quoiqu'il en soit, l'agriculture évolue et avec les normes de plus en plus restrictives l'on en vient à une agriculture raisonnée et plus raisonnable...

zavyai a écrit:
Je suis ok sur l'agriculture biologique, mais le truc de l'ergot c'e'st juste pour faire peur... Je suis moi même agriculteur et je peux dire que l'on ne traite pas ça, c'est une résistance variétale maintenant je pense...
Il serait illusoire de croire que les nouvelles variétés résistent à tout les champignons... Et avec ces nouvelles variétés plus fragiles, si on leur stoppait leur approvisionnement en engrais et produits phytos elles résiteraient bien moins que les anciennes variétés qui étaient peut être moins productives, moins évidentes à cultiver car moins adapter aux machines modernes (comme avec les anciennes variétés de céréales qui pouvaient atteindre pas loin d'1m80 de hauteur), mais qui étaient plus résistantes, plus adaptées à nos climats locaux... même si à l'époque il y'avait encore des risques fongiques comme avec l'ergot du seigle (dont l'un des derniers cas d'intoxications à large échelle date des années 50)...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
isa80
pipelette se lache
pipelette se lache


Féminin Balance Buffle Nombre de messages : 1849
Age : 43
Localisation : Albert

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Fév 2009 - 23:43

S'il n'y avais plus que l'agriculture biologique, se serait la famine...
Je ne critique pas le bio, je pense qu'il serait plus prudent d'arrêter tous ce qui est transgénique pour la culture, et clonage pour l'élevage.
Revenir en haut Aller en bas
Skipp
Administrateurs
Administrateurs


Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 43
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Lun 16 Fév 2009 - 23:41

isa80 a écrit:
S'il n'y avais plus que l'agriculture biologique, se serait la famine... Je ne critique pas le bio, je pense qu'il serait plus prudent d'arrêter tous ce qui est transgénique pour la culture, et clonage pour l'élevage.
Tout à fait... et puis, il ne faut pas oublier que les capitalistes se contre-fichent du principe de précaution... Ils préférent vendre et fermer les yeux sur les conséquences de leurs actes...

Surtout que... qui dit OGM, dit interdiction de réutiliser une partie de la récolte précédente pour la resemer l'année suivante... ça veut dire aussi payer un surplus pour payer la marque du céréale... Des millions d'agriculteurs ont été ruinés à causent des OGM dans le monde... Il y'a eû des milliers de suicides d'agriculteurs ruinés en Inde... Il serait bien temps que l'Homme pensent à ses congénères avant de penser à remplir son portemonnaie...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mar 17 Fév 2009 - 7:34

Je partage à 100% votre avis! On parle rarement de ce problème de dépendance aux graines mais c'est un vrai danger!
Revenir en haut Aller en bas
Skipp
Administrateurs
Administrateurs


Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 43
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mar 17 Fév 2009 - 12:02

zavyai a écrit:
Je partage à 100% votre avis! On parle rarement de ce problème de dépendance aux graines mais c'est un vrai danger!
C'est clair... surtout que certaines de ces graines sont stériles et ne pourront de plus même pas servir pour être resemer en cas de problème... Quel problème ? Dans l'Histoire, il est toujours arrivé des catastrophes rendant la vie difficile... imaginons que l'on devienne totalement dépendant des semences américaines (car les OGM sont en majorité de chez eux... Monsanto et autres abominations) et imaginons que l'on ne puisse plus être réapprovisionner en semences pour une raison quelconque (blocus, catastrophe, etc...) et bien l'on aboutirait alors à une famine... N'ayant plus ni de céréales à resemer, ni de céréales en stock (les stocks mondiaux de céréales sont au plus bas [divisé par 2 par rapport à 2000] et l'on arrive au niveau de stock des années 70)... L'on est en dessous du seuil de sécurité alimentaire...

Le stockage des aliments étaient autrefois utilisés pour réguler les marchés (lorsque les prix augmentaient l'on déstockait) mais avec la mondialisation et la dérégulation des marchés l'on en est venu à vider les stocks... d'où des fluctuations énormes dans les prix (du jamais vu depuis la dernière guerre mondiale)... du coup, lorsque les prix flambent ce sont des populations entières qui sont réduites à la famine sur la planète... En Haïti, depuis 2008, les prix ont flambés de plus de 50% et pour calmer leur fin la population en est réduite à faire des galettes de boues mélangées à un peu de farine (hors de prix), l'Indonésie a connue de violentes émeutes qui ont fait de nombreux morts (les prix ont doublés chez eux), l'Égypte (ancien grenier à blé de la méditerranée) est tombée à cours de pains, aux Philipines c'est une flambée du prix du riz qui a provoquée des émeutes et où l'armée a due intervenir et où l'État a déstocker ses réserves pour distribuer gratuitement à sa population affamée, etc... Bref, la situation a été catastrophique dans de nombreux pays... et le FMI a dû préter de l'argent pour éviter de nouvelles famines et émeutes... L'on a donc une sécurité alimentaire réduite... voulut pour la spéculation, pour soit disant apporter de la richesse... mais qui en fait a surtout apporter la misère aux pays pauvres (encore plus appauvris) et qui a coûté de l'argent aux pays riches obligés de subventionner les pays pauvres qu'ils ont affamés... Et oui, l'on est au XXIe siècle, l'ère de la spéculation, où certains jouent en bourse et spécule sur les famines et les fermetures d'usines... Et je ne pense pas que la crise financière, provoquée par ces messieurs, y changera grand chose... La "moralisation" des marchés c'est du pipeau pour endormir le peuple...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
zavyai
pipelette timide
pipelette timide


Masculin Capricorne Buffle Nombre de messages : 44
Age : 30
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mar 17 Fév 2009 - 18:53

Je partage les mêmes opinions
C'est un sujet qui te passionne depuis lgtps?
Revenir en haut Aller en bas
isa80
pipelette se lache
pipelette se lache


Féminin Balance Buffle Nombre de messages : 1849
Age : 43
Localisation : Albert

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mar 17 Fév 2009 - 18:59

Ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi on ne s'attaque pas aux chercheurs, aux labos et à ceux qui autorisent la ventes des produits dangeureux, pourquoi c'est toujours les agris qui en compatissent ???
Revenir en haut Aller en bas
Skipp
Administrateurs
Administrateurs


Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 43
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mar 17 Fév 2009 - 19:34

zavyai a écrit:
Je partage les mêmes opinions
C'est un sujet qui te passionne depuis lgtps?
Je m'intéresse à beaucoup de sujets... et un petit peu à ce qui touche à l'économie mondiale, aux civilisations (leur essor, leur effondrement), etc... Et je m'y intéresse d'autant plus que je bosse dans un Cabinet d'Expertise Comptable spécialisé dans l'agricole... et l'on fait beaucoup de conseils ou de réunions avec les agriculteurs pour essayer d'avoir un aperçu du "futur"... L'on voit que les choses évoluent très très vite en ce moment pour tout ce qui est agricole, et que les agriculteurs doivent de plus en plus avoir des notions de businessmen pour chercher à vendre au meilleur moment du marché...

isa80 a écrit:
Ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi on ne s'attaque pas aux chercheurs, aux labos et à ceux qui autorisent la ventes des produits dangeureux, pourquoi c'est toujours les agris qui en compatissent ???
Arfff... parce qu'à notre époque c'est maintenant la finance qui a la main mise partout... et vu que les politiques ont la main mise dans la finance, ils ne vont pas chercher à tuer la poule aux oeufs d'or... ça n'est pas dans leur petit intérêt personnel... Mais leur mondialisation qui devait apporter la richesse à tous, on en voit maintenant bien les failles, les travers, les misères et les millions de morts...

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
Skipp
Administrateurs
Administrateurs


Masculin Bélier Buffle Nombre de messages : 27474
Age : 43
Localisation : Entre les cornichons et les haricots

MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Sam 14 Mar 2009 - 1:16

Skipp a écrit:
à l'époque il y'avait encore des risques fongiques comme avec l'ergot du seigle (dont l'un des derniers cas d'intoxications à large échelle date des années 50)...
Tiens... Ils viennent de parler du cas de Pont-Saint-Esprit et de l'ergot du seigle dans "La soirée de l'étrange" sur TF1... Razz

_________________
@
Skipp
Sept fois à terre, huit fois debout. (proverbe japonais)
Revenir en haut Aller en bas
http://skipp.superforum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Aujourd'hui à 19:00

Revenir en haut Aller en bas
 
La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ASSOCIATION SNAC *Sécurité de la Nourriture de nos Animaux de Compagnie*
» Nourriture pour chèvres.
» elle recrache la nourriture !
» se consoler avec de la nourriture ou en dormant...
» Quelle nourriture donner à son chat ? et à son chien tant qu'on y est

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le coin des pipelettes de Picardie et d'ailleurs :: ESPACE DISCUSSIONS :: LES RESTES DU MONDE-
Sauter vers: